Myriam Abad-Perick (Blegny): «Il faut tourner la page»

Myriam pose devant l’administration communale, un lieu qu’elle connaît sur le bout des doigts.
Myriam pose devant l’administration communale, un lieu qu’elle connaît sur le bout des doigts. - Goebbels

L’émotion était palpable la semaine dernière au terme du Conseil communal de Blegny. Pour Myriam Abad-Perick, Stéphanie Clermont, Jean-Paul Colson, Ingrid Ficher, Arnaud Keydener, Danièle Lacroix, Patrick Offermans, Marc Rassenfosse, Caroline Petit ainsi qu’Éric Wislez, l’heure des « au revoir » a sonné.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct