Viol collectif sur Snapchat: les parents dormaient à l’étage

Viol collectif sur Snapchat: les parents dormaient à l’étage

La scène de viol collectif, durant laquelle la victime a à peu près tout subi, avait duré trois longues heures. Des vidéos de celle-ci avaient été diffusées via le réseau social Snapchat, des abonnés de ce réseau avaient reconnu la victime et c’est ainsi qu’elle avait eu connaissance de l’agression subie.

Découvrez l'abonnement numérique la Meuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.
Vous ne voulez pas découvrir le nouveau site de la Meuse ni suivre en continu toute l'information de votre région pour seulement 1€ par mois ?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be

Découvrez l'abonnement numérique la Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.

Vous ne souhaitez pas profiter de notre offre à 1€ par mois?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be

 
Tous

En direct

Le direct