Trois policiers en cause dans le dossier Louise Lavergne bis

Louise Lavergne se plaisait bien dans son kot et ne voulait pas changer.
Louise Lavergne se plaisait bien dans son kot et ne voulait pas changer. - S.P.

Les faits se sont déroulés un dimanche en fin de journée, alors que Louise, 22 ans, était seule dans son kot, dans le quartier du Longdoz. Son voisin, qui occupait l’appartement situé à l’étage supérieur, avait déjà été condamné deux fois pour viol sur mineures d’âge, écopant de prison ferme et même de mise à disposition du tribunal d’application des peines.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct