Oupeye: plus de 200 rues ont déjà été adoptées

Oupeye: plus de 200 rues ont déjà été adoptées

La propreté est un sujet sensible et complexe. Les premiers responsables de l’état de malpropreté d’une commune, ce sont les inciviques qui jettent leurs crasses partout. Et à Oupeye comme ailleurs, on cherche depuis longtemps la solution pour en venir à bout.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct