De Maegd: façades et toits verts pour les bâtiments de l’État

Michel De Maegd (MR) a des idées vertes.
Michel De Maegd (MR) a des idées vertes. - Belga

« Dans notre pays, comme ailleurs, les sols sont des plus en plus artificialisés, retirés de leur état naturel. À titre d’exemple, en Wallonie, ce sont chaque année 1.730 hectares qui subissent ce sort, l’équivalent de 2.420 terrains de foot. La surface totale artificialisée y a augmenté de 17,4 % entre 1985 et 2017 », calcule l’élu libéral.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct