Harcelée, Yvette (47) se suicide à son travail à Herstal

Yvette vivait pour son travail, expliquent ses proches.
Yvette vivait pour son travail, expliquent ses proches. - D.R.

Yvette Guintens avait 47 ans et habitait Fexhe-le-Haut-Clocher. Depuis 17 ans, elle travaillait comme cariste chez Galliker, une entreprise de transport et de logistique, implantée dans le zoning industriel des Hauts-Sarts. Dans un environnement professionnel exclusivement masculin, ce petit bout de femme bataillait ferme pour faire aussi bien, si pas mieux, que ses confrères.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct